Carnet de réflexion

Tu ou Vous ?

Tout est dans le titre !

Pour ma part, j'ai toujours vouvoyé les personnes pour deux raisons :
1) Je ne connais pas ces personnes et pour moi c'est normal de ne pas tutoyer, comme je dis souvent "on n'a pas élevé les cochons ensemble".
2) D'un point de vue professionnel je préfère vouvoyer.

Oui, mais voilà, depuis quelque temps je me fais la remarque de voir de plus en plus de blogs où les personnes tutoient. Alors que faire, Tu ou Vous pour m'adresser aux lecteurs ? Moi chez qui le vouvoiement est encré avec les gens que je ne connais pas !

Tu ou vous, il faut choisir !

Je me suis parfois surprise à écrire un article avec Tu, puis je suis revenu dessus pour remettre mon Vous partout. Mais c'est peut-être un signe non ?

J'ai donc réfléchis un peu plus oui ça m'arrive, afin de me positionner une bonne fois pour toute.
Tu ou Vous, je prends mon destin en mains ! On dirait un choix cruciale qui va déterminer ma vie entière.

Tu ou Vous il faut choisir

Un peu de Vous

Alors, je pense rester sur le Vous au niveau professionnel. Garder le Vous avec des personnes qui ne me connaissent pas au travers de mon blog et ce pour une raison bien précise : on se permet plus (trop) de familiarité avec Tu, vis-à-vis du professionnel qu'avec le Vous.

J'ai évidemment toujours vouvoyé sur le plan professionnel avec les clients et j'ai eu deux expériences où le Tu s'est installé.

Les deux seules fois où les clients se sont permis de me tutoyer, ça a mal terminé, car au final ils se permettent toujours de dire des choses qu'ils n'auraient jamais dites en gardant une certaine distance du vouvoiement.

Chez certaines personnes avec l'abandon du vouvoiement tombent aussi toutes les limites qui séparent le client et le professionnel.

Ça doit vous paraître bizarre, là où en 2017 on partage tout sur les réseaux, jusqu'à ce qu'il se passe dans son lit. Mais j'ai une nature à être assez distante avec les gens, je ne raconte pas ma vie sur les réseaux et restons professionnels des deux côtés. Une façon d'être  qui ne m'empêche absolument pas d'être chaleureuse avec mes clientes.
Ce n'est pas parce que nous nous vouvoyons que la conversation doit être ultra guindée ! Non au contraire, cela ne m'empêche pas de plaisanter avec les clients, qu'il s'agisse du travail sur un projet ou d'une simple prise de contact.

Et un peu de Tu

Oui, je fais mon micmac à ma sauce et c'est je pense ce qu'il y a de mieux. Je vais donc garder le Tu pour mon blog et mes réseaux sociaux !

Mise à part le fait que tout le monde y soit déjà passé depuis un bon moment... j'ai pu voir au fur et à mesure que j'avance avec mon blog que je me sens plus proche de ma communauté, donc moins des "étrangers" pour moi. Il faut savoir que lorsque j'ai commencé mon blog, c'était vraiment la première fois, je n'en avait jamais fait, même pas de Skyblog roh le coup de vieux !
A présent, je pense qu'il est légitime que je me pose la question du Tu ou Vous.

J'ai pu remarquer récemment lorsque je lis des blogeuses que je suis, que je me sens d'une certaine façon privilégiée avec le tutoiement. Certaines personnes (une poignée seulement) arrivent à me faire ressentir qu'elles s'adressent vraiment à moi et moi seule.

À mon grand étonnement, c'est ainsi que je préfère m'adresser à vous et j'espère pouvoir vous apporter ce même sentiment.

Pour finir, j'ai un côté traditionnel que j'aimerais estomper un peu. Pas le gommer totalement, c'est un peu ma carapace à la fois, donc juste estomper certains points.

Allez, une dernière pour la route avant un beau Tu dans mes prochains articles : Chez vous, c'est Tu ou Vous pour vous adresser à vos lecteurs et/ou vos clients ?

Laurie
Retrouvons-nous sur les réseaux :

48 thoughts on “Tu ou Vous ?

  1. Avant c’était vraiment compliqué pour moi de tutoyer quelqu’un que je ne connaissais pas, mais aujourd’hui je le fais bien plus naturellement, au boulot par exemple où le « tu » est une norme. Par contre, sur le blog, j’ai tendance au vouvoiement…pourquoi, je ne sais pas. Je crois que c’est l’écrit…

  2. Tu, tu et tu! 🙂 À mon arrivée en Amérique du Nord, il m’est apparu évident qu’il fallait que je passe au Tu. Ici, on se tutoie et moi j’aime ça. Je trouve la communication plus simple et tout aussi respectueuse. Alors, j’ai choisis mon camp! 🙂 Et de même que je m’adresse à une personne quand j’écris, alors le Tu est doublement choisi. Dans l’école de mon fils, la maitresse dit : « Tu t’assois les amis » Alors ça peut paraitre « juste » niveau français pour un français de France, mais j’aime ça, car l’enfant n’est pas noyé dans la masse, c’est bien à lui qu’on s’adresse!

  3. Justement je me suis posée la question en début de semaine pour mon blog : TU ou VOUS ? J’ai fini par choisir VOUS. Parce que j’ai énormément de mal à tutoyer dans la vie déjà, à chaque fois j’attend qu’on me donne le feu vert pour les tutoyer, sinon je continue à vouvoyer haha (je suis étrange je sais). Parfois je me dit que la langue française aurait dû être comme la langue anglaise, pas de VOUS, comme ça l’affaire est réglé et on a pas besoin de se poser les questions 😉

  4. J’utilise le vous quand j’écris sur le blog et sur les réseaux sociaux souvent le vous et puis le tu en aparté :). Sinon en mail pour le blog , ça dépend souvent on me contacte en anglais du coup la ligne entre la familiarité et le vouvoiement est très fine puisque ce sont des mails écrits de manières très amicales :).

    Noémei xx

  5. argh difficile question lol
    j’ai tendance à me cacher derrière le vous de manière générale, en utilisant un vous groupé
    mais je finis rapidement par tutoyer parce que je trouve que suivre quelqu’un sur sa page ça offre une proximité malgré tout, et qu’une bonne partie des gens qui m’y suivent sont aussi sur le groupe d’allaitement que je co gère, et où tout le monde se tutoie

  6. Avec le temps, je me rend compte que j’ai le tutoiement bien plus facile. Je m’obligeais souvent à vouvoyer, puis étant dans un métier artistique où tout le monde se tutoie, même ceux que tu ne connais pas, et bien… je trouve ça plus humain, plus convivial.

    Ça me fait penser à la douane, arrivée à Quebec, quand le douanier te dit « Salut, tu vas bien ? » Tu crois qu’il te connait, tu cherches où tu as bien pu le croiser, mais en fait non : ils tutoient simplement tout le monde…!

  7. Je suis dans une entreprise où l’on a tendance à se tutoyer. Manager et employé sauf pour les grands chefs, il ne faut pas exagérer 😊. Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de respect. Du coup j’avoue que le tu est plutôt naturelle. Surtout sur le blog. J’ai tendance à répondre en tutoyant. Question d’habitude je pense. Tutoyer ou vouvoyer ses lecteurs c’est comme on le sent. Ce n’est pas ce qui va vraiment être important pour eux. Sinon moi la pro tutoiement j’aurais perdu pas mal de lecteurs 😊

    1. Au niveau management c’est plus sympa de se tutoyer. Mais tu vois certains peuvent franchir les limites, ça me rappel une conversation avec ma responsable de quand j’étais salariée. Elle m’en avait parlé une fois vis-à-vis d’un autre salarié, en gros il ne respectait pas vraiment la ligne hiérarchique. Pas de soucis à se tutoyer, mais « elle n’était pas sa copine ». Moi j’ai toujours fait attention, d’autres ne voient pas les limites…

  8. Moi je suis plutot « tu » surtout que dans mon boulot y’a pas trop de « vous » par contre quand je parle avec des clients ou des sous traitants je dis « vous » car c’est plus facile de dire quand on est pas content quand il y a cette distance je trouve!

    1. C’est plus facile et surtout on reste professionnel, car quand on est pas content et qu’on commence à parler avec le Tu, on sait bien ce que ça donne…

  9. Avant c’était « vous » et maintenant c’est « Tu » parce que je trouve ça beaucoup plus sympa, chaleureux avec le lecteur.
    Le « vous » est plutôt impersonnel et distant alors que le « tu » ça met à l’aise, tu fais comme chez toi 🙂
    Parfois, j’ai envie de mettre les 2 mais j’ai eu cette réflexion : « Tu ou vous ? » Et j’ai tranché sur le « tu »… Et puis, j’ai remarqué que le « tu » étais plus employé par les blogueuses connues (hihihihi) alors ça a renforcé mon envie d’écrire « tu » 😉

    Bisous

  10. Vous soulevez ici une question intéressante! Si j’aurais commenté sur un autre article de votre blog, j’aurais surement utilisé le tutoiement mais comme vous venez de préciser que le vouvoiement été ancré dans votre personnalité, je respecte tout à fait ce choix. En effet, pour ma part, je préfère utiliser le tutoiement dans mes articles afin ‘instaurer une certaine relation « amicale » avec mes lectures qui partagent donc les même passions que les miennes.

    Dans le cadre professionnel, par contre, le vouvoiement est plutôt de mise!

    Très bonne idée d’article!

    Bonne journée,

    Ev.

    1. Dans les commentaires, si on me vouvoie évidement je ne vais pas briser cela, je ne veux pas et je ne peux pas l’imposer. Mais vous retiendrez également dans l’article que oui c’est ma nature, mais je me pose justement la question pour mon blog, et j’ai fais le choix de mettre mes articles au Tu (comme mes réponses aux commentaires sauf si vouvoiement). Comme expliqué, je garde le Vous pour le professionnel qui me semble indispensable pour ne pas franchir certaines limites entres clients et professionnels.

  11. Sur notre blog c’est « vous » mais j’avoue que dans les commentaires je m’adapte. Si on me vouvoie je vouvoie et pareil pour le tutoiement. 9a ne me dérange pas. J’avoue m’être posée la question quand on a commencé notre blog.
    Par contre dans ma vie pro j’ai toujours vouvoyé mes clients, comme un signe de respect mais aussi un peu une zone de protection. Par contre en tant que manager, j’ai toujours tutoyé mes équipes et elles c’était pareil pour elles. Je pense que ça rapproche, ça soude et ça n’empêche pas d’être dur parfois. Au contraire, ça passe même mieux.

    1. Comme une zone de protection oui, c’est exactement ça. Et niveau management, quand j’étais salariée, je tutoyais ma responsable (elle n’avait que quelques années de plus que moi, genre la 30aine tout juste) et je restais à ma place (hiérarchiquement parlant on va dire) aucun problème s’il fallait recadrer les choses niveau boulot si besoin et ça sans que je bronche car j’étais salariée. Tant que les gens arrivent à « rester leur place », tout va bien !

  12. Sur le plan pro, ça depend des personnes et s’ouvrent c’est eux qui me tutoient en premier. Sur le blog je vouvoie car je m’adresse à plusieurs personnes par contre dans les commentaires je tutoie, sur un blog on partage un bout de soi donc ça me paraît logique.

  13. Ha la grande question ! C’est aussi ce que je me demande 🙂 J’ai un peu la même démarche dans ma réflexion que toi. Je suis naturellement plus encline à utiliser de « vous » mais je remarque que sur certains de mes articles, le « tu » est évident… alors je tatonne, j’essaie, jusqu’a ce que je me sente plus à l’aise avec l’un ou l’autre 🙂 et comme je suis archi nulle en prise de décision, ça risque de durer un petit moment cette histoire haha

  14. C’est une bonne réflexion qui ne m’était pas venue à l’esprit à vrai dire. J’ai commencé à bloguer en utilisant le vous, c’est juste venu naturellement parce que pour moi je m’adresse à plusieurs personnes, donc c’est pas le vous du vouvoiement mais le vous du pluriel. Je suis tombée également dernièrement sur des articles utilisant le tu et je me suis sentie aussi plus proche de la blogueuse et j’ai bien aimé, du coup je suis dans la même réflexion que toi actuellement alors qu’avant ce n’était même pas venu dans mon esprit. Je pense que pour cas ça dépendra des articles. Si je veux faire un article plus percutant, plus intime j’utiliserai le tu sinon je resterai avec le vous. Je te souhaite une bonne continuation 🙂

    1. Ah ça me rassure de tomber sur une autre personne ayant la même réflexion que moi. Mon problème c’est que j’ai trop tendance à voir le Vous comme vouvoiement et non général pour tous les lecteurs…

  15. En général, je vouvoie les gens. J’ai toujours du mal à tutoyer. Même mes beaux parents, je les vouvoie. Par contre, j’ai toujours du mal quand on me vouvoie, je me sens vieille… C’est bizarre, je sais…

  16. Pour le blog c’est d’office vous… Car je m’adresse à plusieurs personnes… Avec le tu j’ai l’impression de faire une horrible faute de grammaire… 🙂
    Niveau professionnel… C’est assez compliqué pour moi… Je suis de Belgique où les Wallons sont plus pour le vous… Et les flamands plus pour le tu… Donc, moi en tant que Wallonne j’ai difficile à tutoyer mais quand un client flamand me tutoie, je prends sur moi et je le tutoie également… Ce serait si simple si nous avions comme les Anglais un seul terme pour le tu et le vous…

  17. Pour mes clients j’utilise le vous (à contrecoeur) lors de notre première rencontre, par la suite quand ils viennent travailler avec moi, je suis comportementaliste canin, j’impose le tu.
    En 5 ans je n’ai jamais trouvé que mes clients allaient « trop loin » avec cet emploi du tu.

  18. C’est une question intéressante.
    Personnellement, je tutoie mes lecteurs/ autres blogueuses pour leur répondre en commentaires. Je vouvoie dans mes articles parce que je m’adresse à plusieurs personnes et je ne sais pas c’est assez naturel d’utiliser ce Vous. Concernant le professionnel, c’est Vous pour les raisons que tu as évoqué.

    On m’a toujoues appris à vouvoyer quand je ne connais pas alors je ne me pose pas trop de questions.

    1. Oui nous avons le même style d’éducation pour le vouvoiement. Moi le Vous pour mon blog, finalement, je ne le vois pas comme un Vous général, mais vraiment comme un Vous de vouvoiement, du coup c’est ça qui coince un peu. Ça peu paraître contradictoire lol

  19. « Les deux seules fois où les clients se sont permis de me tutoyer, ça a mal terminé, car au final ils se permettent toujours de dire des choses qu’ils n’auraient jamais dites en gardant une certaine distance du vouvoiement. »

    C’est exactement pour cette raison que je tente de maintenir le vouvoiement avec certains clients ! Le tutoiement renvoie à une notion de « cool » qui implique parfois une plus grande liberté et ça peut effectivement amener de mauvaises surprises…

    Et quand je n’y arrive pas parce que bien trop longtemps habituée à utilise le tutoiement, je ne me gène pas pour recadrer très rapidement s’il le faut ! Pas le choix !

    Quant au blog pétard je sais même pas ce que j’utilise !? Je sais même pas si je m’adresse si directement aux lecteurs, faudrait que j’aille me lire haha !

    1. HaHaHa c’est l’habitude pour ton blog.
      Oui tu as raison de remettre les choses à leur place. Moi même si les clients passent au Tu, je reste au Vous, sauf s’il s’agit d’un client avec qui je vais travailler sur le long terme & régulièrement et chez qui je sens que le professionnalisme va rester même si on se tutoie.

  20. Si ça ne tenait qu’à moi je tutoierais tout le monde pour ne pas faire de hiérarchie et parce que de mon point de vue ça n’a rien à voir avec le respect (on peut mépriser quelq’un et le vouvoyer.. ). Les Québécois par exemple tutoient bien plus facilement. Malgré tout les habitudes sont tenaces et souvent je ne sais pas quoi choisir !

    (PS :  » Un PEU de tu » 😉 )

    1. Ouuuh la vilaine faute effectivement ! Merci 😉
      Je suis d’accord que ça n’a rien à voir avec le respect, mais malheureusement pour certaines personnes dès que le Vous tombe, toutes les autres limites tombent avec et c’est la cata au niveau professionnel ^^

  21. Sur mes blogs, je vouvoie les lecteurs tout en m’adressant à une seule personne (je ne dis pas « vous êtes allés » mais « vous êtes allé »)… car je perçois le vous comme « englobant » : j’ai l’impression que le vous ne va pas déranger alors que le « tu » peut mettre mal à l’aise une personne qui juge l’approche trop familière. C’est aussi pour moi un moyen d’instaurer une certaine distance respectueuse avec des personnes que je ne connais pas, au fond, pour la plupart 🙂 Dans les commentaires de mon blog, j’adapte en fonction du lecteur : si on me vouvoie, je vouvoie en répondant et si on me tutoie, je tutoie.

    Quant au travail, on se tutoie tous (collègues, patrons, etc). Je vouvoie toujours mes clients et je leur laisse prendre l’initiative du tutoiement… ce qui arrive quasiment toujours 🙂

    1. Plus ça va, plus je me demande si je fais bien 😂 Je pense surtout que je ne vois pas le Vous de la bonne manière. Plutôt de le voir comme un Vous qui parle à un ensemble de lecteur, je le vois comme un vouvoiement pur et simple et c’est ça qui me dérange.

  22. Alors moi quand j’écris dans le blog, je dis « vous » parce que je m’adresse à un groupe. A l’époque où seule ma mère me lisait (mdrrrrrr), je pouvais dire « tu », mais là je sais que, sans en avoir des tonnes non plus, j’ai plusieurs lecteurs, donc je dis « vous ». Par contre, dans les commentaires ou les MP, je dis « tu » par réflexe. La seule fois om j’ai dit « vous » à une personne en particulier, c’est parce que dans son message précédent elle m’a elle-même vouvoyée 😉
    C’est vrai qu’avec le net, le tutoiement se fait plus naturellement 🙂 Déjà dans la vie réelle j’aime pas qu’on me vouvoie (je corrige souvent les gens d’ailleurs, je leur dis de me tutoyer, bon sauf au boulot si un des chefs me parle hein, je me vois mal leur demander de me dire « tu »… et pourquoi pas « appelle-moi Marina » pendant qu’on y est lol) ^^

    1. mdr « appelle-moi Marina » pendant qu’on y est.
      Je réfléchis encore bcp aujourd’hui à cette histoire de Tu et de Vous. Ce qui me bloque, c’est que bizarrement, venant de moi (pas des articles que je peux lire sur d’autres blogs non, je parle lorsque c’est moi qui écris), je ne vois pas le Vous comme le fait de s’adresser à un groupe. C’est bizarre car je devrais le considérer comme tel, mais non à la place je vois ça comme si je m’adressais à la personne derrière son écran… et que je vouvoie donc. Alors que quand je lis des blogs, je vois vraiment le Vous de manière générale. Elle est compliquée mon histoire mdr

  23. Salut,
    Vaste question que tu soulèves là.
    Pour moi cela dépend vraiment des milieu. Professionnellement, pour moi le vous est indispensable. Pour marquer un respect et une distance, poser une limite qui n’autorise pas tous les débordements. Ca peut arriver très vite. Entre un employé et un patron, entre un professionnel et un client, n’en parlons pas quand il s’agit, comme dans mon cas, de soignants et de patients.
    Vouvoyer ne signifie pas que je ne peux pas avoir de l’affection voire même une certaine proximité avec la personne, mais ça signifie aussi qu’il y a une limite, des familiarités que je ne tolèrerai pas.
    Je vouvoierai toute ma vie mes beaux-parents, et pourtant on s’adore et on partage un tas de choses et de bons moments. Mais pour moi c’est une marque de respect que je ne peux pas faire sauter.
    Dans le milieu du blogging, c’est un peu différent. On a un rapport assez particulier, par écran interposé. Il y a une sorte de familiarité, de camaraderie instinctive entre personnes pratiquement du même âge et qui pratiquons la même passion.
    Pour moi le tu y est naturel, je ne l’imagine pas autrement. Spontanément, je tutoie les blogueuses à qui je laisse des commentaires.
    Dans mes articles, je ne m’adresse jamais au lecteur en tant qu’individu. Je n’ai donc pas ce problème. Je dis vous, mais parce que je m’adresse aux lecteurs au pluriel.
    En revanche, quand je réponds à des commentaires de lecteurs, eh bien je regarde comment ils me parlent, et je fais pareil lol. Si on me vouvoie, je vouvoie, si on me dit tu je dis tu en retour.
    Une fois, avec une lectrice avec laquelle on s’est mis à échanger régulièrement, c’était assez amusant, parce qu’elle a commencé par me vouvoyer, moi aussi, mais je me sentais proche d’elle, on avait plein d’avis en commun, et j’ai fini par me mélanger, puis je m’excusais et je reprenais le vous, mais elle aussi a fini par s’emmêler les pinceaux, si bien qu’un jour je me suis lancée et je lui ai proposé qu’on se tutoie. C’était joli comme approche.
    Maintenant, on se maile et on se tutoie.

    Enfin voilà, je pense que la question du tu et du vous ne sera jamais totalement résolue, c’est ce qui rend parfois les choses si compliquées mais c’est aussi ce qui fait toute la richesse de notre belle langue et de notre belle culture.

    1. Eh bah franchement, tu as parfaitement résumé la question ! Niveau pro, il est normal pour moi de vouvoyer, pour les mêmes raisons que tu as cité et c’est aussi pourquoi j’ai cité en exemple les deux seules fois où des clients m’ont tutoyé. L’autre jour, je me suis inscrite à un live en design d’une indépendante. Dans le mail, elle proposait un replay pour ceux qui le demandaient. J’ai d’emblée demandé car c’était un jour de semaine à l’heure du repas, pour moi ça n’était pas possible. J’ai donc envoyé un mail et comme je ne connaissais pas cette personne j’ai naturellement vouvoyé, elle m’a répondu en me tutoyant. J’avoue que sur le coup c’est choquant, bon je n’en ferais pas une maladie non plus, mais elle me parlait comme si nous étions copines-copines depuis 10 ans, ça fait bizarre… Pour les beaux-parents, c’est pareil, ça fait 9 ans que je les connait, je suis mariée depuis peu, mais je pense que je ne les tutoierait jamais non plus.
      Effectivement, c’est une question qui a un sujet inépuisable !

  24. Huhu ! très intéressant et drôle à la fois, car moi aussi je me posais cette même question, car je vois tu plus en plus le Tu sur des sites professionnels et notamment des graphistes Calliframe a fait ce choix par exemple.
    Au début ça m’a choqué forcément, je suis de la vieille école (j’ai 39 ans, c’est peut-être pour ça, enfin j’en sais rien…) qui doit tutoyer ses clients. Et puis à force je me suis dis, pourquoi pas ! Enlever cette barrière de la langue et être plus proche de mon auditoire je dis oui peut-être… Je détourne aussi généralement le problème avec un discours indirecte qui évite le Vous ou Tu :D. J’ai commencé dernièrement à intégrer le Tu avec ma page contact (faut pas trop pousser mémé quand même :p :D) histoire de m’y faire et on verra. De plus j’ai décidé de mon rester dans ma caverne et de m’ouvrir au monde, ça aidera peut-être :p 😀

    1. J’ai eu exactement le même raisonnement ! Je te rassure, je n’ai que 28 ans, mais, je pense que c’est mon éducation personnelle et professionnelle qui fait que je vouvoie les personnes que je ne connais pas. Moi aussi au début ça me choquais de voir certains sites pro tutoyer ses clients potentiels. Au départ, ça me gênais vraiment de lire Tu presque partout, mais je m’y suis fait, et justement oui pourquoi pas…
      Il m’arrive également de détourner le problème, le Tu me gêne, mais le Vous n’est pas très approprié, pas grave je tourne ma phrase autrement lol
      Et pareil, j’essaie de m’ouvrir plus, mon blog m’aide pas mal. J’ai écrit un article début septembre sur le syndrome de l’imposteur, si tu ne connais pas, je t’invite à le lire, tu comprendras un peu plus pourquoi j’ai du mal à m’ouvrir aux autres, finalement ce syndrome joue un rôle dans cette histoire du Tu et du Vous 🙂

  25. Personnellement j’ai bcp de mal à avec le « Tu » dans les blogs, je préfère la généralité du « vous », peut-être que je suis trop vieille ! J’ai eu pls blogs depuis 2007, ms qd j’écris c’est le « vous » qui me vient spontanément, le « tu « viendrait plutôt pour répondre aux commentaires.

    1. Oui je vois ce que tu veux dire. Moi aussi spontanément, je réponds par le Tu dans les commentaires. Mais ça tu vois, pour le Vous, peut-être que je me trompe, mais c’est le défaut de secrétaire ! lol J’ai le même… Mais le Tu me fait de l’œil de plus en plus et finalement, son utilisation me paraît de plus en plus adapté dans un blog. Bon évidemment, chacun aura son propre opinion dessus, c’est normal et c’est intéressant d’entendre tous les avis sur la question 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *